De nombreux enjeux maritimes se concentrent aux abords  de la côte (biodiversité, ressources biologiques, minérales et énergétiques, ports, compétition pour l’espace…). Mais la partie terrestre du littoral est aussi l’objet d’une compétition acharnée pour l’espace. Il n’est donc pas étonnant que le besoin impérieux de mettre en place une véritable gestion dynamique ait conduit à développer sur le littoral les premières approches vraiment intégrées; c’est ainsi qu’est née la Gestion Intégrée des Zones Côtières (GIZC).

La GIZC, un élément de la “boîte à outils” intégrée

La planification spatiale est utilisée depuis des siècles pour organiser l’usage de l’espace terrestre, essentiellement privé, à travers l’aménagement du territoire et l’urbanisme.

La planification en mer (espace public à trois dimensions) commence à peine à se développer.

La Gestion Intégrée des Zones Côtières permet de mettre en cohérence ces deux cadres en termes de planification, de gestion et de gouvernance.

Nos domaines d’action

La GIZC a fait l’objet de très nombreux travaux scientifiques, et elle a été mise en place avec succès dans de nombreuses régions ; pourtant, cette approche peine à se développer au-delà du cadre géographique et temporel des projets (quelques dizaines de kilomètres, quelques années), après quoi la dynamique s’essouffle souvent.

SML assiste les autorités publiques pour rendre opérationnelle et pérenniser la GIZC : cartographie des acteurs et des enjeux, prospective maritime et littorale, élaboration de stratégies à toutes les échelles et tous les niveaux (du local à la mer régionale), adaptation de la réglementation, mise en oeuvre, suivi et surveillance, évaluation.

Quelques expériences

  • Contributions au développement de politiques littorales à l’échelle nationale (UE et hors UE)
  • Contribution à l’élaboration de stratégie GIZC à l’échelle de mer régionale
  • Formation (cadres administratifs) et enseignement (université)
  • Appui aux collectivités territoriales